La photographie scolaire

La photo de classe en tant que telle apparaît, en France, et simultanément dans la plupart des pays occidentaux et leurs colonies, au plus tôt au début des années 1860, au moment où les progrès techniques de la photographie a pu suffisamment raccourcir les temps de poses pour permettre d'obtenir une netteté convenable. Les prises de vue sont faîtes en extérieur pour exploiter au mieux la lumière du jour. Une des photos les plus célèbres, celle de la classe de l'élève Arthur Rimbaud à l'institution Rossat de Charleville, est datée de 1864.

Rossat 1

Plusieurs photographes se spécialisent dans ce domaine, comme Pierre Petit ou Jean David, installé à Levallois, qui fonde dès 1867 une entreprise de photos scolaires en s'associant avec le portraitiste Edmond Vallois, qui couvre tout le territoire français. La Société David et Vallois existe encore de nos jours, tout comme la société Tourte et Petitin qui exerce depuis la même époque. Des petits studios locaux complètent la couverture du territoire.

En 1898, afin de préparer l'exposition universelle de 1900, l'administration de l'Instruction publique demande à de nombreuses écoles de prendre des clichés afin d'en organiser l'exposition. Ces photos n'étaient pas à l'époque proposées à l'achat par les élèves. La période 1900-1940 voit un développement important de la photo scolaire, d'abord dans les établissements riches et réputés, puis dans toutes les écoles.

L'âge d'or de la photo de classe se situe entre 1950 et 1980 avec la généralisation de la photo couleur, période où elle devient une quasi institution. Tolérée par le ministère de l'Éducation nationale, la pratique est cependant règlementée par des circulaires et son impact économique contrôlé par les coopératives scolaires ou autres Caisse des Écoles. L'arrivée de la photo numérique après 1990 freine un peu le phénomène mais ne le fait pas complètement disparaître.

Dans notre région, une entreprise a dominé le marché c'est la société Photo Siby installée à l'Horme dans la Loire. Le logo de cette société est une étoile dans laquelle est inscrit un cercle avec le nom et la localisation ainsi que la mention "souvenir scolaire" que l'on retrouve sous la photo et les dimensions 15x21. Dans les branches de l'étoile serpente la "devise" de cette société : «Cher Enfant, tu ne regretteras jamais de pouvoir revoir plus tard tes camarades d’enfance car les années passent...hélas, mais la photo....reste».

 

File4131

Coàncernnat l'historique et l'analyse de la photographie scolaire, l'on lira avec intérêt cet article : Ne bougeons plus !

Photog